facebook twitter youtube
in Technologies - 12 Feb, 2014
by admin - no comments
Le .gif qui révèle la paranoïa de la NSA, et pourquoi elle espionne aussi vos parents & amis



NSA_eaglePlus de 5000 sites web ont décidé de se mettre en berne, ce mardi 11 février 2014, afin de dénoncer la “surveillance de masse” mise en place par la NSA, les “grandes oreilles” américaines (& britanniques, canadiennes, australiennes, néo-zélandaises, associées à de nombreux autres pays -dont la France), et d’appeler à l’adoption des 13 principes internationaux sur l’application des droits de l’Homme à la surveillance des communications rédigés par plus de 360 ONG et juristes du monde entier (vous pouvez cliquer sur le bandeau, en bas du navigateur, pour signer la pétition).

Nombreux sont ceux qui ne comprennent toujours pas ce pour quoi ils peuvent bel et bien être “espionnés” (voir aussi ma Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher). L’ACLU (la principale ONG US de défense des droits humains) l’a très bien résumé dans ce .gif : la NSA surveille voire espionne en effet tous ceux qui connaissent des gens qui connaissent des gens qui pourraient être des “terroristes” -ou diplomates, commerciaux dans une boîte du CAC40, une start-up, chercheurs, journalistes, etc.

Le simple fait de communiquer avec l’un des amis des copains de foot d’un apprenti djihadiste, d’être dans le carnet de contacts de l’une des cousines germaines du fils, de la fille, du père ou de la mère d’un haut fonctionnaire en poste dans un pays sensible, de recevoir un coup de fil du grand-père de l’un des collègues d’un chercheur travaillant sur des technologies de pointe… peut vous valoir d’être surveillé par la NSA -voir aussi Pourquoi la NSA espionne aussi votre papa (#oupas) :

ACLU_DEM13-3Hops-JUMPS-V08

J’ai accordé des dizaines (jusqu’à 10 par jour !) d’interviews ces derniers mois au sujet des révélations d’Edward Snowden sur la NSA. J’en ai retenu quatre, qui pourraient aider ceux qui ont du mal à comprendre, suivre ou analyser la somme de révélations auxquelles nous avons donc eu droit ces derniers mois, à appréhender les tenants et aboutissants de ces révélations.

En juillet dernier, Gilles Halais, journaliste à France Info Junior, m’avait ainsi proposé de répondre aux questions de 3 enfants de 10 à 13 ans à ce sujet :

En octobre, Daniel Schneidermann m’avait proposé d’expliquer, pour “ceux qui n’ont rien compris“, ce qu’Edward Snowden nous avait révélé du fonctionnement de la NSA, dans le cadre du #14h42, l’émission que je fais pour Arrêts sur Images et PCInpact depuis la rentrée (vous pouvez aussi la télécharger aux formats audio MP3 ou vidéo MP4) :

A l’occasion de la diffusion sur Public Sénat de la version courte d’”Une contre-histoire de l’Internet“, le documentaire que j’ai réalisé avec Julien Goetz et Sylvain Bergère (cf Internet a été créé par des hippies qui prenaient du LSD), Claire Barsacq m’a proposé de débattre du sujet avec Jérémie Zimmermann, co-fondateur de La Quadrature du Net, François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l’IRIS, spécialiste de la cyberstratégie et Jean-Marie Bockel, Sénateur (UDI-UC) du Haut-Rhin, auteur du rapport sur la Cyberdéfense :

Début février, Giv Anquetil, reporter à Là-bas si j’y suis“, m’avait également interviewé, avec Jérémie Zimmermann et Eben Moglen, dans une série de deux émissions intitulées “Le bon Dieu te regarde même quand tu es aux cabinets !” (parties 1 & 2), où je revenais notamment sur ce que font les “grandes oreilles” françaises, et ce que j’ai découvert dans les appels d’offre de la DGSE (voir mon Quiz: rions un peu avec la DGSE , sur Slate.fr) :

Signalons enfin Pourquoi Obama lit il mes mails?, très intéressante conférence donnée en janvier dernier par Philippe Langlois, du hackerspace /tmp/lab :

Il y aura clairement un avant et après Snowden : il a changé notre vision du monde, et pourrait bien changer le monde… Jamais on avait autant parlé des problèmes posés par la surveillance généralisée de la population, du contrôle des services de renseignement, du chiffrement point à point de nos données et télécommunications. Voir, à ce titre, Comment protéger ses sources ?, mon guide pratique, WeUsePGP pour en savoir plus sur ce logiciel de chiffrement des courriels, la section “Comment reprendre le contrôle” du site controle-tes-donnees.net, qui explique pourquoi mais aussi et surtout comment garder nos échanges confidentiels, ne plus laisser de trace sur Internet, ou encore la campagne lancée par l’association April afin de donner la priorité au Logiciel Libre, condition sine qua non, nécessaire mais pas suffisante, si l’on veut (re)prendre le contrôle de nos données et vies numériques.



src=”http://april.org/campagne/images/priorite-logiciel-libre-je-soutiens-april_m.png”
alt=”Priorité au Logiciel Libre! Je soutiens l’April.” />

Voir aussi :
« Une journée dans la peau d’Edward Snowden »
Pourquoi la NSA espionne aussi votre papa (#oupas)
La NSA, la DGSE et la DCRI ne disent pas merci à l’Hadopi
La DGSE a le « droit » d’espionner ton Wi-Fi, ton GSM et ton GPS aussi
La NSA a accès à toutes les communications des Américains (et surtout celles des journalistes)
Ne dites pas à ma mère que je suis un hacker, elle me croit blogueur au Monde.fr, & reporter au Vinvinteur



Signaler ce contenu comme inapproprié

Leave a Reply